Dictionnaire pratique du droit humanitaire

« Mal nommer les choses c’est ajouter au malheur du monde. » Albert Camus.

Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

Noncombattant

Toutes les personnes qui ne participent pas ou plus directement aux hostilités sont protégées par le droit humanitaire. Dans les conflits armés internationaux, on parle de « personnes protégées », mais elles bénéficient aussi de la protection du droit humanitaire dans les conflits armés internes. Les Conventions de Genève distinguent plusieurs catégories de personnes protégées : les blessés et malades (militaires ou civils), les prisonniers de guerre, les civils internés, les civils en territoire ennemi et dans les territoires occupés ainsi que les personnes détenues. Elles doivent être traitées avec humanité. Chaque catégorie bénéficie d’une protection générale et d’une protection spéciale adaptée à leur situation. Des garanties fondamentales sont également prévues ad minima pour tous.

Garanties fondamentalesPersonnes protégéesPopulation civileCombattant

Article également référencé dans les 3 catégories suivantes :